Lunettes Pour Tous : l’enfer des salariés de la start-up nation

C’est une fable entrepreneuriale qui plaît beaucoup aux grands médias comme à Xavier Niel, son premier investisseur. Mais l’entreprise qui a « disrupté » le marché de l’optique cache une réalité cauchemardesque, incarnée par son jeune patron, le Lyonnais Paul Morlet. Management par la peur, limogeages expéditifs, discriminations raciales ou violences sexistes rythment le quotidien. Une enquête de notre partenaire Mediapart.

PaulMorlet
Paul Morlet, fondateur de Lunettes Pour Tous. Capture d’écran TMC – La French Touch.

La presse ne tarit pas d’éloges à propos de Paul Morlet. « Le visionnaire de la lunette », « Le disrupteur de l’optique » ou encore « L’entrepreneur qui n’a pas froid aux yeux ». Ce Lyonnais de 30 ans est le fondateur, avec Xavier Niel, de la start-up Lunettes Pour Tous. La promesse de l’enseigne ? Des lunettes de vue à 10 euros en 10 minutes.

Depuis son lancement en 2014, la marque low cost a

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

A l’occasion de la journée de la presse indépendante, profitez de ce week-end portes ouvertes pour lire cet article et tous les autres :

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Temps de lecture : 16 minutes

Par Nicolas Barriquand