Mais qu’est-ce qui cloche au sein du cube vert pomme de la Confluence, siège d’Euronews ? Pour la deuxième fois en cinq ans, « la chaîne d’information paneuropéenne multilingue » implantée à Lyon subit un plan social. Une quarantaine de postes sont menacés, soit 10% des effectifs, après une première purge, en 2016, d’une centaine de salariés. Euronews enregistre des pertes financières qui se chiffrent en dizaines de millions d’euros - plus de 22 millions d’euros de déficit en 2019 - pour un chiffre d’affaires annuel (hors subventions) d’environ 50 millions d’euros.           

Contrôlée depuis 2015 par Naguib Sawiris, un milliardaire égyptien adepte des paradis fiscaux [lire plus bas], la chaîne d’info en continu se débat dans les difficultés économiques. Sans surprise, peut-on écrire quand on se penche sur l’histoire d’Euronews. Bien que considérée comme « un organisme à but d’intérêt général européen », ce média n’a toujours été

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois