Certaines sensations valent mieux que de longs discours. Mathieu Razy, éleveur bio de vaches d’Aubrac à Haute-Rivoire, nous invite à plonger les mains dans la terre de sa prairie où paissent ses bêtes l’été. D’ici, la vue plonge sur les Monts du Lyonnais. Après un coup de bêche sans effort, une grosse motte de terre grasse, légère, aérée, gorgée de lombrics et d’eau (il a plu) dégouline entre nos mains. Elle sent bon l’humus, le champignon et le pétrichor. Les trèfles y prolifèrent.

Puis le producteur de viande nous mène dans le terrain voisin, une prairie cultivée de manière conventionnelle. Là, son outil bute très vite sur

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois