Le 21 juin dernier, les nouveaux députés de Loire-Atlantique faisaient leur entrée à l’Assemblée nationale. Pour la plupart novices, ils y déboulaient portés par la vague “En marche” qui a suivi l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée. Comment s’en sortent-ils, six mois plus tard ? Parmi eux, Sarah El Haïry se dit « opérationnelle et assure sa mission à 2000 à l’heure », Aude Amadou se décrit comme « députée à 100 % », tandis que Sandrine Josso se sent « à [sa] place, disponible 24 heures sur 24 ». Toutes les trois ont d’ailleurs arrêté toute activité professionnelle pour se consacrer pleinement à leur mandat qui court jusqu’en 2022. « Impossible » de faire autrement, renchérit Valérie Oppelt qui a fermé sa petite entreprise à l'issue de la campagne législative, quelques mois seulement après l’avoir lancée.

Mais au-delà de ce ressenti, travaillent-ils autant que leurs camarades de l’hémicycle ? Sont-ils assidus en séance, participent-ils en commission, proposent-ils des amendements ? Autant de critères objectifs recensés par le site nosdeputes.fr, dont Mediacités a analysé les données. Nous avons noté de 0 à 10 chacun de ces critères pour établir le classement des députés, selon leur présence et leur assiduité. A ce jeu, et sans surprise, il en est un qui s’en sort très bien : François de Rugy, juché sur son perchoir. A l’aune des quelque 3 500 interventions en séance du président de l’Assemblée, tout député passerait pour taiseux… Nous avons donc écarté les données associées à son nom pour ne pas fausser les calculs.
Sara El Haïry largement en tête, Sandrine Josso en queue de peloton
Restent neuf députés, tous élus sous la bannière LREM, à l’exception de Sarah El Haïry et de Yannick Haury, issus du Modem. Lui a rejoint le groupe parlementaire LREM, pas Sarah El Haïry. Globalement, cette dernière apparaît comme la meilleure élève du département en matière d’activité parlementaire. Elle fait même partie des 150 députés les plus actifs, parmi les 576 que compte l’hémicycle. La seule, en Loire-Atlantique, à se hisser ainsi en haut du classement.

var divElement = document.getElementById('viz1513172721400'); var vizElement = divElement.getElementsByTagName('object')[0]; vizElement.style.minWidth='100%';vizElement.style.maxWidth='100%';vizElement.style.width='100%';vizElement.style.minHeight='627px';vizElement.style.maxHeight='877px';vizElement.style.height=(divElement.offsetWidth*0.75)+'px'; var scriptElement = document.createElement('script'); scriptElement.src = 'https://public.tableau.com/javascripts/api/viz_v1.js'; vizElement.parentNode.insertBefore(scriptElement, vizElement); Survolez les photos pour découvrir le classement de chaque député

« Je veux être à la hauteur de la confiance que les électeurs m’ont . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !