Un flop XXXL pour l’exposition « La Mer XXL »

200 000 visiteurs prévus à l’origine, moins de 40 000 à l’arrivée… Malgré ses qualités pédagogiques et un succès d’estime, la grande exposition sur la mer, organisée à Nantes du 29 juin au 10 juillet et en partie financée par les collectivités, a bu la tasse.

Mer XXL une
Le monumental hall d'entrée de l'expo La Mer XXL à Nantes / Photo : Antony Torzec

Dans les dossiers de presse et les dossiers établis pour obtenir des subventions publiques, elle était présentée comme l’équivalent d’une « exposition universelle », un événement comparable à celui organisé à Paris en 1900. C’était déjà faire preuve de beaucoup d’emphase (voir le document ci‐dessous) et d’autant d’espoir : en 212 jours l’expo phare du tournant du siècle avait accueilli 48 millions de visiteurs, sa petite sœur maritime et nantaise n’en espérait que 200 000 sur 12 jours. C’était encore beaucoup trop,

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Favorite

Par Antony Torzec