Une première ! Alors que le sujet de l’insécurité dans le centre-ville de Nantes s’invite depuis au moins deux ans dans les médias et les joutes politiques, le 29 janvier dernier les patrons de bars, de restaurants et de discothèques organisaient pour la première fois un rassemblement, place Royale, à Nantes. Selon ces professionnels de la nuit, les agressions seraient devenues monnaie courante dans le centre-ville nantais et ne cesseraient de progresser, mettant en danger leurs clients et leurs employés.         

Campagne électorale oblige, ce 29 janvier, la place Royale était devenue "the place to be" pour les candidates à l’élection municipales ou leurs représentants. Présente en personne, Laurence Garnier (LR), qui a fait de la question sécuritaire son principal thème de campagne, se plaçait même au premier rang du rassemblement. A ses côtés, (hasard ?), on trouvait Jean-Marie Favre, le monsieur sécurité de la liste LREM de Valérie Oppelt et non loin de lui, le n°2 de la liste macroniste, Mounir Belhamiti. Quant à la maire PS sortante, Johanna Rolland, elle était représentée par Denis Talledec, 18e de la liste et directeur de la Fédération nationale des cafés culture, ainsi que par le conseiller municipal Gildas Salaün.

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois


Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).