Plongée dans le far-west des promoteurs immobiliers à Nantes

Une centaine de promoteurs se partagent chaque année la construction de 4 000 logements dans la métropole de Nantes. Tandis que la bagarre pour le foncier fait rage, les collectivités balancent entre laisser-faire et interventionnisme. Et les riverains subissent...

Promoteurs_une_
Une grue dans le reflet d’un immeuble neuf de l’île de Nantes. / Photo : Thibault Dumas

Ce jeudi 7 octobre 2021 au soir, la Cité des congrès de Nantes accueille la crème de la promotion immobilière des Pays de la Loire à l'occasion des Pyramides d’Argent. Soit 1 100 participants- un record en France ! - pour cette cérémonie qui couronne chaque année et dans chaque région dix projets d’immeubles neufs. Depuis 2017, Johanna Rolland n’en a pas manqué une édition. Sur scène, ce jour là, la présidente socialiste de Nantes Métropole verse dans le coaching motivationnel : « Il faut faire preuve d’optimisme combatif face aux enjeux de production de logements neufs », exhorte-t-elle.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 13 minutes

Par Thibault Dumas