L'entrée dans la classe se fait au compte-gouttes. Trois élèves passent discrètement le seuil un billet de retard à la main. Lundi matin, premier cours. L'heure est au bilan du voyage scolaire effectué la semaine passée pour marquer la fin de l'année : il faut se mettre d'accord en petits groupes sur deux choses aimées et deux choses moins appréciées lors de cette sortie, argumenter à l'oral, se mettre dans la peau du professeur accompagnateur interviewé... Le sérieux est de mise et le langage presque châtié. Un tutoiement s'échappe lors d'une réponse, vite corrigé.

Les élèves de 6e du collège Rosa Parks de Nantes sont rodés à ces exercices de réflexion et de rhétorique. Ils y ont droit tous les jours en première heure. Mais d'habitude, l'objet de leur attention est le « feuilleton d'Hermès », 100 épisodes écrits par Murielle Szac autour de la mythologie grecque. Une heure de médiation culturelle baptisée « Toimoinous » par les deux enseignants qui ont lancé l'initiative en 2016, le professeur d'histoire-géographie Sébastien Manzoni et son collègue de français Anthony Vergneau. Toutes les classes de 6e s'y plient depuis, ainsi que l'ensemble de l'équipe enseignante.

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !


Avatar de Mathilde Doiezie
Originaire du coin rural des Mauges, croqué en BD par Étienne Davodeau, je suis installée à Nantes depuis 2021 en tant que journaliste pigiste, après un détour de plusieurs années à Paris. Journaliste depuis 2014, j'ai travaillé notamment pendant quatre ans pour Brief.me, un média qui cherche à rendre compréhensible au plus grand nombre l'information nationale ou internationale. Mais l'envie est venue d'enquêter sur un temps plus long, de recueillir des témoignages et de revenir dans les Pays de la Loire. Depuis, j'écris principalement sur des thématiques écologiques et sociales, notamment pour Mediacités.