Passoires thermiques : l’énorme chantier qui attend les propriétaires nantais

Des quartiers riches gros consommateurs d’énergie aux quartiers populaires plus économes, tous sont confrontés au même problème : à partir du 1er janvier 2023, les “passoires thermiques” seront progressivement interdites à la location. A Nantes, cela concerne au moins 10 % des logements. Un chiffre qui masque un chantier de rénovation aussi urgent que lent à démarrer

2022-12-Nantes-vue
Dans la métropole de Nantes, au moins 10% des logements sont des passoires thermiques. / Photo : Johanna Buguet sur Unsplash

«Ça arrive régulièrement que des gens pleurent dans notre bureau. Leur chantier de rénovation thermique, c’est trop de charge mentale. » Guillaume Hamon, conseiller énergie rénovation chez Alisée à Nantes, reçoit à la "Maison de l'habitant" les particuliers lancés dans le projet dingo d’améliorer leur cadre de vie, de valoriser leur patrimoine ou - encore plus fou - de diminuer leur facture énergétique...

La collectivité (Nantes métropole) dépense 7 millions d’euros par an pour les aider, aussi bien en conseils pratiques qu’en subventions pour diagnostiquer son logement ou isoler ses combles. Soit 56 millions d’euros planifiés entre 2018 et 2025. Ce qui n’est « pas rien », commente sobrement Guilhem Andrieu, observateur de l’Auran.

D’autant qu’il faut y ajouter les aides de l’État, celles de la Région, celles du Département… Il faut dire que, face à l’urgence climatique, les enjeux sont énormes. En France, le bâtiment représente 18 % des émissions de gaz à effet de serre et . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 15 minutes

Par Julie Reux