Rebelles, fayots, actifs ou atones : les députés d’Occitanie au scanner

Mediacités a passé au crible la participation et le vote des députés d'Occitanie depuis le début de la mandature. Sont-ils frondeurs ou moutonniers, actifs ou atones ? Nos résultats éclairent d'un jour inédit leur activité.

assemblee v3
L’assemblée nationale. Photo : Wikimedia Commons. De gauche à droite, en médaillon : Sébastien Nadot (Saintrailles / Wikimedia commons), Patrick Vignal (Jean-Luc Hauser / Wikimedia commons), Gilbert Collard (Thesupermat / Wikimedia commons) et Bénédicte Taurine (G.Garitan/ Wikimedia Commons)

Le 18 juin 2017, 49 députés ont été élus dans la Région Occitanie.  Un an plus tard, Mediacités fait le bilan : comment ces derniers se sont-ils positionnés pendant les scrutins ? Votent-ils comme le reste de leur groupe politique à l’Assemblée ? Font-ils entendre leurs différences ? Désertent-ils les bancs de l’Assemblée ? Pour ce faire, nous nous sommes appuyés sur les données récoltées par le studio de datajournalisme et datavisualisations Wedodata, entre juin 2017 et août 2018. Une masse de chiffres qui permet d’analyser l’attitude des députés de la région Occitanie. Et de débusquer les plus moutonniers comme les plus frondeurs.                         

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Romain Gaspar