Les affiches publicitaires vantant la future « ligne XXL » du métro toulousain vont rester en place jusqu'aux soldes de janvier. L'inauguration officielle des stations rallongées est repoussée à 2020, selon nos informations. « Même s'il faut attendre janvier, je ne prendrais pas le risque de faire circuler des rames doubles tant que tout ne sera pas réglé », confesse à Mediacités Jean-Michel Lattes. Le président de Tisséo Collectivités se veut rassurant, sans être lui-même rassuré. Après les deux jours de fermeture complète de la ligne A, les 10 et 11 novembre, les ingénieurs du syndicat mixte des transports en commun (SMTC) - qui ont fait rouler « à blanc » les rames doubles de 52 mètres sur la ligne A du métro - ont réclamé des arrêts supplémentaires de l'exploitation jusqu'en décembre pour effectuer d'ultimes réglages.

Le métro a dû être interrompu lundi 18 novembre à partir de 20h30 entre Arènes et Basso Cambo, puis le lendemain sur l'intégralité de la ligne. Au moins six autres interruptions nocturnes sont programmées d'ici au 10 décembre. Aucune date de mise en service, annoncée initialement « pour la mi-décembre », n'est désormais avancée. « Le feu vert pour la mise en service des rames doublées sera donné par arrêté préfectoral », précisait prudemment Tisséo dans un communiqué diffusé le 15 novembre

Tisséo a reçu le feu vert de la préfecture de la Haute-Garonne le 20 novembre. « Nous avons obtenu auprès de la commission préfectorale l’autorisation d’exploiter. Nous avons donc l’autorisation d’exploiter les rames à 52 mètres. Si on voulait l . . .

Il vous reste 77% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !