Quelques jours avant le vote, certains électeurs toulousains ont reçu à leur domicile un courrier signé du candidat Jean-Luc Moudenc. Banal courrier de campagne reprenant les grandes lignes du programme du maire sortant ? Datée du 6 mars, la missive vise en fait spécifiquement l’électorat le plus âgé.

Ainsi, comme il l'a développé par ailleurs, le candidat Les Républicains promet d’installer « des parcours de remise en forme » et de tester « la mise en place de cours gratuits d’activité physique » dans les parcs de la ville. Il annonce vouloir « que chaque quartier bénéficie d’une maison de santé » pour permettre à tous d’accéder aux soins et souhaite « créer une mutuelle communale » pour les Toulousains manquant de moyens. Le maire-candidat promet aussi de créer « quatre restaurants seniors solidaires supplémentaires et un réseau ‘seniors vigilants’ pour proposer aux jeunes retraités actifs de veiller des aînés fragiles ». Généreux envers les aînés, Jean-Luc Moudenc s’engage également « à proposer à chaque Toulousain, à partir de sa 75e année, un diagnostic gratuit de son domicile par un spécialiste » pour adapter le logement aux contraintes de l’âge. À ces usagers assidus des transports en commun, il promet « plus de places, même en heure de pointe ».

Dans un autre registre, la tête de liste Aimer Toulouse n’hésite pas à jouer sur les peurs de ses électeurs. D’abord en agitant le thème de l’insécurité car « aucun Toulousain ne doit sortir de chez lui la peur au ventre ». Puis en appelant à « faire barrage à l . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois