L’affaire mine la direction départementale des impôts depuis de longs mois. Elle a pris un tour judiciaire en janvier 2019, lorsque le Procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzéari, a confié à la brigade économique et financière de la police judiciaire de Toulouse le soin de mener une enquête préliminaire sur les agissements d’un fonctionnaire de la Direction régionale des finances publiques de Haute-Garonne. La découverte d’un courriel entre un célèbre restaurateur de l’avenue Alsace-Lorraine, au centre-ville de Toulouse, et ce haut responsable des impôts serait à l’origine de toute la procédure.

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !