Au lendemain des municipales, l'extrême-droite toulousaine n'a pas échappé au traditionnel jeu politique de chaises musicales post-électoral. Et les Identitaires s'y sont discrètement invités. Depuis le mois de septembre, Romain Carrière, 31 ans, figure importante de ce mouvement raciste (voir encadré ci-dessous), récemment dans le collimateur du gouvernement, est l'un des nouveaux collaborateurs du groupe Rassemblement national (RN, ex-FN) au conseil régional d'Occitanie. Il y remplace Romain Lopez, élu maire de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne. L'ancien collaborateur de groupe a, quant à lui, recruté le conseiller régional Quentin Lamotte, candidat déçu aux municipales toulousaines, comme directeur de cabinet.

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !