Plus de 2 000 sages-femmes écrivent à Emmanuel Macron et au gouvernement

Ces professionnelles du secteur privé ont rassemblé leurs revendications dans un document de 14 pages envoyé depuis la Haute-Garonne par des sages-femmes toulousaines très mobilisées.

SIPA_01042381_000007(1)
Le 7 octobre 2021, le sages-femmes, salariées du public et du privé, territoriales, libérales, enseignantes, étudiantes, ont manifesté à Paris pour demander une rémunération a la hauteur de leurs responsabilités, une augmentation des effectifs en maternité, et un vrai positionnement médical de la sage-femme. / Crédit photo ISA HARSIN – SIPA

C'est une mobilisation historique : 2 049 des 2 256 sages-femmes du secteur privé à but lucratif co-signent une lettre de revendications qui va être postée ce 26 novembre au gouvernement. Quatre exemplaires vont être envoyés au Président de la République Emmanuel Macron, au Premier ministre Jean Castex, au ministre de la Santé Olivier Véran et à Lamine Gharbi, le président de Fédération des cliniques et hôpitaux privés de France (FHP). Et c'est depuis la Haute-Garonne que cette missive de quatorze pages va partir entre autres vers l’Élysée, comme l'indique à Mediacités Céline Morais, sage-femme en poste à la clinique Croix du Sud, à Toulouse.

« L'initiative de créer début novembre un groupe de discussion réunissant les sages-femmes du privé est venue de Toulouse. Le groupe compte aujourd'hui des représentantes des 110 maternités privées de France, explique Céline Morais. Quand nous avons proposé d'écrire cette lettre, les collègues de l'ensemble du pays se sont mobilisées. 95 % de professionnelles signataires, ça a été un travail de dingue. C'est une première. »

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Gael Cérez