Accident du travail : coupures mortelles au labo

Deux chercheuses dépendant de l'Inrae sont mortes en juin 2019 et en novembre 2021, à Versailles et Toulouse, après des manipulations en laboratoire. Les travaux y ont été suspendus en attendant de rehausser la mire sur les conditions de sécurité.

2022-10-accidents-travail-toulouse-inrae-laboratoire
Photo : Bertrand Nicolas / INRAE. Illustration : Pierre Leibovici / Mediacités

Pierrette C. avait 67 ans lorsqu’elle est morte le 4 novembre 2021 à l'Ehpad du tiers-temps à Blagnac. Les mois précédents, son état général s'était dégradé si rapidement - perte de mémoire, « fonte » des muscles », perte de l'usage de la parole –

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Emmanuel Riondé