Tensions autour de l’élection de Vincent Terrail‐Noves à la présidence de Renaissance Haute‐Garonne

A l'occasion des élections au sein du parti Renaissance, une dizaine de collaborateurs ministériels travaillant à Paris ont adhéré en Haute-Garonne pour voter en faveur de l'un des candidats. Un soutien politique symbolique assumé par Vincent Terrail-Novès, vainqueur du scrutin.

2023-janvier-election-renaissance-haute-Garonne
Laurent Soulié et Vincent Terrail-Novès se sont affrontés pour diriger le parti Renaissance en Haute-Garonne. / Montage photos crédit Toulouse Métropole

Après les chiens et les chats électeurs chez Les Républicains, c’est le jeune parti présidentiel Renaissance (ex‐La République en Marche), qui expérimente la tambouille des élections internes.

En Haute‐Garonne, deux listes s’affrontent pour contrôler la section départementale, son futur budget et sa capacité d’investiture dans les communes de moins de 60 000 habitants pour les prochaines élections. D’un côté, Vincent Terrail‐Novès, maire de Balma et vice‐président de Toulouse Métropole. De l’autre, Laurent Soulié, conseiller municipal d’opposition à Tournefeuille et conseiller métropolitain.

La rédaction de Mediacités vous propose un résumé des sept infos principales de cette enquête à découvrir à la fin de l’article en exclusivité pour nos abonné·e·s.

Dans la perspective du scrutin, chaque camp a mobilisé ses troupes et fait adhérer les militants à tour de bras. De 296 avant décembre dernier, la formation politique est passée à 636 votants appelés aux urnes électroniques cette fin de semaine. 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Favorite

Par Gael Cérez