Suite à un article du magazine Capital, nous avons décidé d’être disruptif.e.s et vrai.e.s, comme l’est l’entrepreneuriat partout en France : tou.te.s réuni.e.s, hommes et femmes engagé.e.s pour la diversité, l’équité et la mixité dans l’entrepreneuriat !

Vous n’avez pas suivi ? Laissez-nous vous résumer les épisodes précédents : le 29 août dernier, Capital publiait un article accompagné d’une photo à propos des entrepreneur.e.s, intitulé « Nos start-up sont enfin prêtes à jouer dans la cour des grands ». Cet article ne mentionnait aucune femme, alors qu’elles avaient précisément droit de cité dans ce classement consacré aux startups françaises ayant « tout pour devenir des poids lourds et damer le pion à leurs concurrents ».

La journaliste qui signe l’article dit ne pas avoir « trouvé » de femmes dans cette catégorie. Alors qu’elles existent… Résultat, la photo de Capital montrait uniquement des hommes, tous blancs de peau et de chemise vêtus.

Plusieurs réseaux féminins ont vivement réagi et emboité le pas en organisant un rendez-vous « photo » sur le mode de la réponse « de la bergère au berger », c’est-à-dire, le plus souvent, à l’exact opposé de la mise en scène de Capital.

Nous, United colors of entrepreneur.e.s, à travers notre photo, nous avons eu envie de montrer autre chose parce que nous vivons autre chose : des femmes et des hommes de toutes les couleurs entreprennent et réussissent aujourd’hui en France. Ce sont des entrepreneur.e.s et des intrapreneur.es et ce sont la richesse de notre pays.

Nous souhaitons qu’un.e entrepreneur.e soit jugé.e sur ses compétences, ses capacités et que toutes et tous soient représenté.e.s !

Ville de lumières et de combats, Lyon la capitale des Gaules est aussi celle de l’engagement. Nous encourageons d’autres entrepreneur.e.s engagé.e.s ailleurs en France à reproduire un tel happening et à le partager le plus largement possible.

Le collectif United colors of entrepreneur.e.s est un regroupement spontané d’entrepreneur.e.s parmi lesquels Coryne Nicq, Entrepreneur.e.s d’avenir, Guylaine & Nicolas Antonini, En Mode Up!, Les Premières AURA, LDIGITAL, Lyon French Tech, Jérôme Jubelin, Les Etincelles. Il est présent sur Facebook et Twitter.

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, connectez-vous à pals.mediacites.fr

Point final.

2 COMMENTAIRES

  1. Si vous tombez dans l’excès de l’écriture inclusive (con.ne.s), par démagogie et suivisme, je ne crois pas que je renouvellerai mon abonnement. Le féminisme est un combat fondamental, il n’a pas besoin de défigurer notre langue.

    • Bonjour Eric,
      En l’occurrence, il s’agit ici d’une Tribune, proposée par un collectif dont la démarche et la prise de position nous intéressent et peuvent intéresser nos lecteurs. Ce collectif a fait le choix de l’écriture inclusive pour écrire sa Tribune. Choix que nous respectons sur cette page Forum, sans pour autant le faire nôtre sur le reste des pages de Mediacités.
      Comptant sur votre fidélité.
      Bien à vous,
      Benjamin Peyrel (Mediacités)

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici