Justice en « voie de clochardisation » : le cri du cœur d’une juge d’instruction lilloise

La présidente de l’Association française des magistrats instructeurs, Marion Cackel, a signé la tribune des magistrats qui dénonce les conditions indignes de travail des professionnels de la justice. Pour Mediacités, elle raconte concrètement son quotidien au tribunal de Lille.

MarionCackel.VF2
Marion Cackel dans son bureau du tribunal de Lille, devant l’une de ses armoires emplies de dossiers judiciaires en cours. Photo JT pour Mediacités.

Le texte que vous avez signé se veut une alerte sur les conditions de travail des magistrats et ses conséquences sur les justiciables. Avec 3 000 signataires, la mobilisation a pris une ampleur inédite. D’ailleurs, combien y a-t-il de magistrats en France ?

On ne le sait même pas précisément ! On estime le chiffre de 8 500 à 9 000 magistrats, soit le même depuis deux siècles alors que la population a augmenté et que le besoin a explosé. Il y a un tel désespoir qu’il a suffi de 4 à 5 jours pour que cette tribune recueille, par le bouche-à-oreille, autant de signatures. Elle continue d’ailleurs de tourner et de recueillir de nouvelles signatures.         

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Propos recueillis par Jacques Trentesaux