« La course à l’attractivité entre métropoles est perverse »

L'économiste Olivier Bouba-Olga s'insurge contre le discours « ultra-élitiste » sur la compétitivité territoriale. Cette croyance conduit, selon lui, la plupart des élus des grandes villes à gaspiller de l'argent public pour attirer toujours plus de cadres plutôt que d'investir dans la qualité de vie de leurs habitants.

36246058321_cdfab373b7_k
“Only Lyon”, le slogan-anagramme de l’Aderly (Agence pour le développement économique de la région lyonnaise) lancé en 2007, devant le musée des Confluences. Photo : CC.

L'économiste Olivier Bouba-Olga s'insurge contre le discours « ultra-élitiste » sur la compétitivité territoriale. Cette croyance conduit, selon lui, la plupart des élus des grandes villes à gaspiller de l'argent public pour attirer toujours plus de cadres plutôt que d'investir dans la qualité de vie de leurs habitants . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

A l’occasion de la journée de la presse indépendante, profitez de ce week-end portes ouvertes pour lire cet article et tous les autres :

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 9 minutes

Par Hugo Soutra