De plus en plus nombreux, les françs-maçons seraient paradoxalement de moins en moins puissants, estime le journaliste Jacques Molénat, qui publie un livre sur les "frères" du Midi. La grande hétérogénéité des profils et la baisse du niveau du débat intellectuel laisseraient davantage la place aux membres qui utilisent le réseau à seule fin fin de faire des affaires . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois