Dix ordinateurs fixes, 15 ordinateurs portables, 10 iPad pro, 1 iMac, 1 Mac Book, 8 Iphones (avec deux coques en cuir à 55 euros) et un casque Bose à 329 euros… En 2016, le groupe Front national du conseil régional des Hauts-de-France (aujourd’hui rebaptisé Rassemblement national-Bleu Marine) n’a pas hésité sur les achats. Rebelote en 2017 avec l’acquisition d’1 iMac, 3 Mac Book pro, 16 disques durs externes, 3 imprimantes et 124 cartouches d’encre… Soit, pour 54 élus, un total de 78 800 euros de dépenses informatiques en deux ans… intégralement remboursées par la collectivité. Le groupe centriste UDI (42 élus), lui, n’a dépensé que 5 071 euros en matériel informatique sur la même période et le groupe Les Républicains (LR) 2 130 euros (74 élus).
Accusé de « concurrencer Darty »
Mediacités a mis la main sur les dépenses effectuées par les trois groupes présents dans l’hémicycle régional depuis l’élection de décembre 2015. La pêche fut instructive. Le Rassemblement national-Bleu Marine se singularise par la consommation quasi-intégrale de son budget annuel de fonctionnement. Sur les 92 340 euros alloués en 2016
Les moyens des groupes politiques

Pour fixer les moyens de groupes, le conseil régional vote une enveloppe globale annuelle, répartie à la proportionnelle des groupes (les non-inscrits n’ont droit à rien). En décembre 2015 il y avait 74 élus au groupe LR, 54 au groupe FN et 42 à l’UDI. Les dépenses de chaque groupe sont réparties entre courrier, documentation et télécommunications. A cela s’ajoute une enveloppe pour les frais de réception, pour des . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 72% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.