Les angles morts, Quelques obscurcissements, Prolongations… Le titre de ces romans signés Alain Fleischer était-il prémonitoire ? Il résonne en tout cas avec le rapport publié, vendredi 18 mars, par la Chambre régionale des comptes des Hauts-de-France sur l’association Le Fresnoy — Studio national des arts contemporains, dont il est le directeur.

Ouvert au public en 1997, l’imposant bâtiment du Fresnoy, situé dans le quartier du Blanc Seau à Tourcoing, abrite une école supérieure d’art ainsi qu’un lieu de représentation et de production (cinéma, danse, photo, arts numériques). L’établissement, imaginé dès 1987 par l’artiste Alain Fleischer à la demande du ministère de la Culture, est aujourd’hui mondialement reconnu. Trente-cinq ans plus tard, et malgré son âge de 78 ans, il n’a toujours pas lâché le bébé.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Journaliste pour l’édition lilloise de Mediacités, je suis chargé de la rédaction de la newsletter hebdomadaire de Mediacités et, de temps à autres, de quelques enquêtes et analyses. Mes sujets d’intérêt : l’environnement, la surveillance et le numérique. Je m’occupe également de la mobilisation du public pour les quatre éditions de Mediacités, c’est-à-dire des appels à témoins, des enquêtes participatives et de la relation avec nos lectrices et lecteurs. Et comme nous sommes une petite équipe, je touche parfois à de nombreux autres sujets (communication visuelle, financement, Société des Amis de Mediacités…).
Voir ma déclaration d’intérêts