Gérald Darmanin, un « baron noir » à la croisée des chemins

Fruit d’un an de travail de terrain, une biographie-enquête sur le ministre de l’Intérieur est publiée ce 31 mars. Des succès aux zones d’ombre, l’ouvrage des journalistes Laurent Valdiguié et François Vignolle parvient à dresser du « Maradona de la droite » un panorama complet.

2022-mars-Darmanin-baronnoir (1)
Fruit d’un an de travail de terrain, une biographie-enquête sur le ministre de l’Intérieur est publiée ce 31 mars. Photo : Xose Bouzas / Hans Lucas.

Pour les besoins de ce récit captivant et très fouillé sur le parcours exceptionnel du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les deux auteurs ont interrogé pas moins de 90 témoins. Entourage et amis, collaborateurs et mentors, adversaires, sans oublier le principal intéressé. Où s’arrêtera l’ascension de l’ambitieux de Tourcoing ? Éléments de réponse avec François Vignolle.

Vous dîtes qu’il y aurait du « baron noir » en Gérald Darmanin, pour reprendre le surnom de ce héros de fiction joué par Kad Merad dans la série du même nom. Qu’entendez-vous par là exactement ?

François Vignolle : Nous avons hésité entre deux titres. Le premier était Gérald Darmanin, le dernier homme politique, parce qu’il cochait toutes les cases de l’ancien monde, de ces politiques qui ont commencé par coller des affiches, être militants, jusqu’à gravir tous les échelons. Et puis nous avons finalement opté pour ce titre, Le baron noir du président, car Gérald Darmanin a joué un rôle essentiel dans ce big bang politique qu’a été l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Élysée. Il va percer les coffres-forts des Républicains pour aller chercher à la fois des voix et des députés. C’est pour cela que son ancienne famille politique a ce sentiment de trahison, de félonie.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Clémence de Blasi