«Christelle Morançais, première femme Présidente de la Région des Pays de la Loire ». C’est sa qualité de femme que les titres de la presse ont salué ce 19 octobre lors de son accession au poste précédemment occupé par Bruno Retailleau. Entrée en politique tout récemment, elle a coiffé sur le poteau tous les prétendants. Oubliés ou rangés au rancart les François Pinte et Paul Jeanneteau, barons blanchis sous le harnais de la politique locale. Élue simple conseillère municipale (LR) du Mans il y a à peine trois . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.