«Christelle Morançais, première femme Présidente de la Région des Pays de la Loire ». C’est sa qualité de femme que les titres de la presse ont salué ce 19 octobre lors de son accession au poste précédemment occupé par Bruno Retailleau. Entrée en politique tout récemment, elle a coiffé sur le poteau tous les prétendants. Oubliés ou rangés au rancart les François Pinte et Paul Jeanneteau, barons blanchis sous le harnais de la politique locale. Élue simple conseillère municipale (LR) du Mans il y a à peine trois ans, Christelle Morançais s’offre une ascension politique fulgurante qui rappelle une autre de ses réussites : celle de son parcours professionnel dans l’immobilier.

Le commerce, Christelle Morançais est tombée dedans quand elle était petite. Est-ce l’influence d’un père entrepreneur ? Toujours est-il qu’à peine son BTS Action Commerciale en poche, elle se lance dans la négociation immobilière et se découvre alors une passion pour ce métier qui la mènera jusqu’à se marier avec un autre professionnel du secteur, Jean Lavaupot. Au début des années 2000, la future élue sarthoise prend la responsabilité du développement de l’enseigne immobilière ERA pour l’Ouest de la France, avant de lâcher la vente de maisons et d’appartements pour l’immobilier de bureaux, en entrant en 2003 chez CBRE, en région parisienne.

Six ans plus tard, commence l’aventure managériale à deux, dans le pays basque. Christelle Morançais et son époux fondent leur propre affaire, l’Immobilière Morançais. En pleine bulle spéculative, ils ouvrent une agence à Bassussarry entre Bayonne et Biarritz. Mais ces professionnels aguerris sentent la mutation du secteur. Ils revendent le . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 80% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.
Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).