Doriane Bécue, maire de Tourcoing dans les pas de Darmanin

À seulement 34 ans, cette infirmière libérale discrète du quartier des Phalempins devient la première femme maire de Tourcoing. En remplacement de son mentor, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, dont l’ombre tutélaire n’est jamais loin.

Doriane Bécue et Gérald Darmanin
Doriane Bécue devient la première femme maire de Tourcoing, en remplacement de Gérald Darmanin, après avoir été sa directrice de campagne lors de municipales. Ici au QG de campagne à Tourcoing, le 1er février 2020.

Une intronisation rapide, en forme de passage de témoin. Ce dimanche 13 septembre, situation sanitaire oblige, le conseil municipal de Tourcoing se déroule au sein du complexe sportif Léo-Lagrange, à huis clos. Il est près de 17h30 quand Doriane Bécue reçoit enfin l’écharpe tricolore des mains de Gérald Darmanin, qui reste conseiller municipal délégué à l’attractivité de la ville ainsi qu’à la MEL. La jeune femme endosse le costume avec sobriété, les joues seulement rosies par l’émotion. Elle vient d’être adoubée avec 46 voix sur 53. « Depuis 2012, tu m’as guidée, épaulée et beaucoup appris, énonce-t-elle, le regard tourné vers le nouveau locataire de la place Beauvau. Je voulais te remercier pour ton engagement et ta confiance. Dans chacune de tes actions pour la France, tu penses à nous et à notre ville. »

La rencontre entre le jeune député UMP de la 10ème circonscription du Nord et la tourquennoise, qui vit avec son mari, comptable, dans le quartier de la Croix-Rouge, remonte à 2013. « Elle est arrivée en politique par le . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Clémence de Blasi