«Représentativité ». Le mot revient comme un leitmotiv dans la bouche de ces quatre candidats aux élections législatives quand on leur demande pourquoi ils ont décidé de se lancer. Si vous leur aviez dit qu’ils brigueraient un siège à l’Assemblée nationale il y a encore quelques mois, ils ne vous auraient sans doute pas cru… Et pourtant. Même s’ils ne portent pas les mêmes combats, ils ont décidé de profiter du coup de projecteur que leur offre cette campagne pour faire porter leur voix et mettre en lumière les sujets qui leur tiennent à cœur.

C'est leur manière à eux de lutter contre la défiance des citoyens vis-à-vis de la représentation politique qu’ils voient grimper – impuissants – depuis tant d’années. Alors, simples candidatures de témoignage ? Comment ces citoyens se sont-ils préparés à mener campagne ? Quels messages veulent-ils faire passer ? Même si le chemin jusqu’au palais Bourbon est encore loin pour ces « petits » candidats, ces quatre-là, aux convictions bien ancrées, s’y verraient bien…
« Je suis vierge en politique donc je n’ai pas de casseroles à n’en plus finir »
Marcellin Brazon, 18 ans (Résistons!) 10e circonscription

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois