Régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : Andréa Kotarac, l’insoumis utile de Marine Le Pen

Opportuniste pour ses anciens camarades, courageux pour ses nouveaux amis, l’ancien conseiller régional de gauche mène les listes du RN avec la foi du converti. Réelle ou feinte ? Qu’importe ! Pour le parti d’extrême-droite, l’ex-partisan de Jean-Luc Mélenchon vaut symbole.

Kotarac
L’ancien conseiller régional La France insoumise Andréa Kotarac, ici pendant les élections métropolitaines de 2020. / © Photo : Antoine Merlet.

Un jour, il vitupère contre « Madame Pulvar, adjointe à la ville de Paris, qui fait du racialisme, qui fait de l’anti-France ». Un autre, il commente l’agression d’une retraitée dans l’Essonne en soutenant « qu’il faut établir un lien entre l’immigration et ces crimes ». Sur CNews, ces deux derniers mois, Andréa Kotarac a été invité pas moins de

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 10 minutes

Par Nicolas Barriquand