PORTRAITS

Frank Berton, pénaliste lillois entre ombre et lumière

LilleVolontiers provocateur, explosif et hautement cathodique, le plus célèbre des pénalistes du barreau de Lille, avocat de Salah Abdeslam, Jean-Pierre Kucheida et Florence Cassez, s’apprête à publier son premier récit autobiographique, à 56 ans. Portrait en clair-obscur.

Etienne Blanc, le soldat inconnu de la droite à la conquête de Lyon

LyonBras droit de Laurent Wauquiez à la Région, Etienne Blanc peut-il succéder en 2020 à Gérard Collomb à la tête de Lyon ? Jusqu'alors maire de Divonne-les-Bains, le candidat des Républicains part avec des boulets au pied : son parachutage, son passé milloniste, une notoriété au ras des pâquerettes et une image d'éternel second.

Nathalie Perrin-Gilbert, l’étoile contestée de la gauche lyonnaise

LyonEn lançant le mouvement « Lyon en commun », Nathalie Perrin-Gilbert espère ratisser le plus large possible à gauche pour les prochaines municipales. Objectif : faire tomber son ancien mentor Gérard Collomb en 2020. Mais la maire du 1er arrondissement entame sa campagne plombée par une fronde au sein de son propre camp.

Sacha Briand, le grand argentier méconnu du Capitole

ToulouseAdjoint au maire de Toulouse et vice-président de Toulouse Métropole chargé des finances, Sacha Briand est un personnage discret mais pourtant clé de l’équipe Moudenc. « Arrogant » pour certains, « attachant » pour d’autres, cet avocat ancré à droite monte en puissance au Capitole. Jusqu’où ?

Le maire qui veut en finir avec les autoroutes privées

ToulouseMarc Péré, maire de L'Union, au nord de Toulouse, se bat depuis 18 ans pour supprimer le péage de sa commune. Aujourd'hui, il élargit son combat et relance le débat du rachat des concessions d'autoroutes par l'Etat, afin que la manne des péages (9,8 milliards d'euros de recettes en 2017) participe au financement des transports publics.

François de Rugy, un ministre en marge

NantesAncien président de l’Assemblée, ministre d’État, au cœur de la crise des gilets jaunes… En à peine deux ans, François de Rugy est passé du statut d’éternel minoritaire chez les écolos à celui de personnage central de l’État. Pourtant, celui à qui l'on prête des ambitions municipales à Nantes reste isolé, à l’écart de la famille en Marche. Portrait d’un solitaire que la victoire n’a pas suffi à guérir.

#MeToo : Grace, survivante de la prostitution à Toulouse, témoigne

ToulouseNous avons rencontré Grace à la veille de la grande journée de mobilisation contre les violences faites aux femmes. Ancienne prostituée à Madrid et Toulouse, elle raconte son calvaire sous le joug d’un proxénète nigérian et son combat pour s'en sortir.

A Nantes, ce “fermier urbain” veut changer les quartiers difficiles

NantesMédiateur et fondateur de l’association Riche-Terre, Abdel Zibar fait germer une ferme urbaine à Bellevue, au beau milieu des barres d’immeubles. Sa matière première ? Les déchets des habitants. Il espère à terme créer de l’emploi et améliorer l’image de ce quartier réputé difficile. Sans rien éluder de ses difficultés.

No Future pour Mado, la maman punk

LilleIl y a un an nous vous proposions de mieux connaître Mado, une mère de cinq enfants aux allures de punk, connue de nombreux Lillois. Elle a accepté, non sans quelques réticences, de se prêter une nouvelle fois au jeu de l’interview pour Mediacités.

Institut et festival Lumière : Thierry Frémaux tout-puissant

LyonIncontournable. Alors que le festival lyonnais de cinéma s’apprête à fêter sa 10e édition, le directeur de l’Institut Lumière cumule les casquettes – éditeur, exploitant de salles, producteur, réalisateur… – quitte à se retrouver en situation de conflit d’intérêts. Enquête sur le parrain français du 7e Art.

Laurent Blondiau, un « malade du pouvoir » dans l’ombre de Carole Delga

ToulouseAprès avoir été le directeur de la communication de Georges Frêche, Laurent Blondiau œuvre désormais comme directeur de cabinet aux côtés de la présidente de la Région Occitanie. Décrit comme un homme « malin » mais atteint par « la maladie du pouvoir », il ne laisse pas indifférent.

EM Lyon : la révolution libérale du docteur Belletante

Lyon« Visionnaire » pour les uns, « autoritaire » pour les autres : le directeur général Bernard Belletante transforme son école de commerce à marche forcée, non sans grincement. Prochaine étape : ouvrir l’EM à des investisseurs privés. Avant de sortir du giron de la chambre de commerce et d'industrie ?