Présent sur la liste de Carole Delga pour les régionales, Mohamed Hamami (tout à droite sur la photo) a fait campagne pour Jean-Luc Moudenc lors du second tour des élections à Toulouse. / capture écran Facebook

Régionales en Occitanie : ce colistier de Delga qui roulait pour Moudenc

Dans le jargon footballistique, cela s’appelle jouer sur tous les tableaux, coupes et championnat. Mohamed Hamami, président du Football Club Bagatelle, à Toulouse, applique avec succès ce principe du ballon rond au monde de la politique. Il pointe en 14e position sur la liste haut-garonnaise de Carole Delga, la présidente sortante du conseil régional. Rien de plus normal pour cet agent d’accueil du conseil départemental de Haute-Garonne qui figurait l’an dernier à la 31e place sur la liste de la socialiste Nadia Pellefigue, candidate aux municipales à Toulouse.

Le problème est que Mohamed Hamami s’est permis un petit crochet par la droite durant l'entre les deux scrutins des municipales. Le militant a en effet soutenu officieusement la campagne de Jean-Luc Moudenc, le maire Les Républicains de Toulouse. Il a participé par exemple à une visite de Jean-Luc Moudenc au club de boxe le Boxoum, à Papus. Mise en ligne le 24 juin sur le compte Facebook officiel de Jean-Luc Moudenc, la photo de famille a été opportunément rognée pour que Mohammed Hamami n'y apparaisse pas.

La version non censurée du cliché le montre pourtant, en tee-shirt bleu, juste à côté de l'adjoint au maire Djillali Lahiani et à quelques mètres de Jean-Luc Moudenc, Laurence Arribagé et Bertrand Serp. La militante pro-abstentionniste

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Précédemment dans l'Oeil

Actions en justice : la mairie de Toulouse manque à son devoir de transparence

Quand une commune est impliquée dans une procédure judiciaire, elle doit le rendre public. À Toulouse, la mairie n’a pas respecté cette obligation réglementaire dans au moins 30 cas.

Le retour de Sandrine Mörch au journalisme fait des vagues à France Télévisions

Une phrase malheureuse de l'ex-députée de Haute-Garonne a provoqué l'ire du syndicat national des journalistes de la chaine publique que compte réintégrer Sandrine Mörch.