[En images] Occupation du TNP de Villeurbanne : douze jours de lutte et de culture

Depuis le 12 mars, artistes et techniciens du spectacle vivant ont pris possession du Théâtre national populaire. Mediacités retrace en photos ce mouvement qui mêle aux revendications sociales un besoin intense de musique et de théâtre.

FRANCE – OCCUPATION OF THE THEATRE NATIONAL POPULAIRE IN VILLEURBANNE
Devant le TNP de Villeurbanne, le 13 mars 2021. Photo : A.Merlet.

"Où est l’aventure ? », a ironisé, presque déçu, l’un d’eux. Le vendredi 12 mars dernier, quelques dizaines de professionnels de la culture, artistes et techniciens, s’invitent au Théâtre national populaire (TNP) de Villeurbanne. Le directeur Jean Bellorini leur réserve un accueil bienveillant. « On est entré en trois minutes », raconte Elodie, intermittente du spectacle. Après le théâtre Graslin à Nantes ou celui de l’Odéon à Paris, c’est au tour d’un haut lieu culturel de l’agglomération lyonnaise d’être occupé. Pour obtenir la réouverture des salles mais pas uniquement. « Pour retrouver un peu de joie, d’espoir, de volonté de résister », proclament des tracts.

Dès le lendemain de « la prise du TNP », le photographe Antoine Merlet s’invite au théâtre. Sur le parvis, sur scène, dans les loges ou les coulisses, il ne cesse depuis d’y traîner ses objectifs. Ses photos, que Mediacités publie ici, racontent un mouvement inédit qui mêle revendications sociales et envie de (re)faire la fête. Comme une

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 8 minutes

Par Antoine Merlet (photos), avec Nicolas Barriquand (texte)