À Vaulx-en-Velin, la descente aux enfers d’une copropriété aux mains des dealers

Emblématique des plans de rénovation urbaine, Vaulx-en-Velin s’est profondément transformée depuis les émeutes de 1990. Mais au numéro 12 du chemin des Barques, où dix personnes ont perdu la vie dans l’incendie du 16 décembre dernier, les habitants ont le sentiment d’avoir été oubliés.

2023-01-vaulx-en-velin-1
Le n° 12 du chemin des Barques à Vaulx-en-Velin où a eu lieu l’incendie. © Photo Lucie Delaporte / Mediapart.

Les fleurs ont fané et les ballons déposés avec des mots pour les familles sont presque tous dégonflés. Reste l’odeur de brûlé, tenace. Quinze jours après le drame, en approchant du no 12 du chemin des Barques, gardé par un vigile, l’odeur causée par l’incendie qui a coûté la vie à dix personnes dont quatre enfants est encore perceptible.

Après le défilé des élus des premiers jours, tout semble redevenu calme dans ce quartier de Vaulx-en-Velin balayé ce matin-là par une pluie fine. Mais le traumatisme est là et ressurgit parmi la population dès qu’on évoque l’incendie mortel.

Chez ce voisin qui a porté secours avant même l’arrivée des pompiers, « les images tournent en boucle ». Il raconte l’attente interminable des secours. Des hurlements de femmes, impossibles à oublier. Et les mots lui manquent pour évoquer les corps qui se jettent dans le vide pour échapper aux flammes.

« J’ai attendu une heure et demie qu’ils sortent ma famille de là », raconte Laëtitia Berriguiga, relogée temporairement avec les autres rescapés dans l’internat du lycée Faÿs à Villeurbanne. « On prend tous des

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 8 minutes

Par Lucie Delaporte (Mediapart)