L’oeil de Mediacités : les « âneries » de Pascal Bolo, relaxe pour l’abbé Guépin, revers pour la Confédération paysanne

Pascal Bolo, le succès du MIN et les « âneries » de Mediacités - Relaxe définitive pour l'abbé Guépin - La Confédération paysanne perd la Chambre d’agriculture au tribunal. Bref, la semaine nantaise sous le regard de Mediacités.

Logo Nantes Tapis

Pascal Bolo, le succès du MIN et les « âneries » de Mediacités
Le président de la société d’économie mixte du MIN de Nantes, Pascal Bolo, est un homme heureux. L’ouverture exceptionnelle au public du nouveau marché d’intérêt national à Rezé, samedi dernier, a attiré 25 000 personnes. Un véritable succès pour l'inauguration du plus important marché alimentaire de gros de France après Rungis, que le premier adjoint au maire de Nantes a célébré quasiment heure par heure sur Twitter.

Mais Pascal Bolo n'est pas toujours aussi joyeux et peut se montrer très virulent. Il n’a pas du tout apprécié l’enquête de Mediacités sur le déménagement du MIN, installé pendant 50 ans sur l’Ile de Nantes . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Yves Adaken et Guillaume Frouin (PressPepper)