Municipales 2020 : Yannick Jadot veut « gagner Nantes »
On savait que les discussions entre Johanna Rolland et ses alliés écologistes seraient serrées, elles s’annoncent encore plus dures que prévu. Combinée à la déconfiture du parti socialiste, la percée des écologistes aux dernières élections européennes donne des idées à ces derniers. Dans une interview accordée au Monde, mercredi 5 juin, Yannick Jadot, chef de file d’Europe Ecologie - Les Verts fixe clairement la nouvelle ligne du parti : plus question de jouer les supplétifs du PS. Au niveau national, comme au niveau local.

« Chacun sera libre de venir participer à la construction que nous proposons autour d’un projet, répond-il, à une question évoquant les municipales. Je ne veux pas être le nouveau leader de l’opposition mais celui d’une nouvelle espérance. Ce que j’ai refusé pendant dix mois [s’allier aux autres listes de gauche pour l’élection européenne, NDLR], je ne vais pas le faire maintenant. » Et le député européen fixe clairement les ambitions : « on veut gagner Paris, Nantes, Rennes, Toulouse et ailleurs ». Autant de grandes villes où la liste EELV a réalisé des scores importants aux européennes (24,3 % des voix à Nantes, pour rappel) et ou assure-t-il « le deuxième tour se jouera sur la base du programme écolo ». Reste désormais néanmoins à déterminer qui incarnera ce fameux programme…

 

Municipales 2020 : un « vivifiant » embouteillage de candidats En marche
C’est fou comme le nouveau monde ressemble parfois terriblement à l’ancien. Voilà ce qu’inspire la lecture de l’article que Claire Dubois et Christophe Jaunet consacrait, mardi 4 juin, dans Ouest-France, à la lutte désormais engagée pour l’investiture La République . . .

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !