L’Œil de Mediacités : Ambiance délation à la fac de sport ; nationalité ovalie ; Archipel Citoyen lance sa liste

Le doyen de la faculté sport de Toulouse demande à ses collègues de signaler les changements de comportements pour prévenir les menaces terroristes ; Une procédure accélérée de naturalisation pour le joueur de rugby sud-Africain Maks Van Dyk ; Archipel Citoyen désigne ses 70 candidats. L'actu toulousaine scrutée par Mediacités.

toulouse bidule
Illustration : Jean-Paul Van der Elst.

« Menace terroriste » : le doyen de la faculté de sport demande de signaler les comportements décalés
Quand le référent radicalisation de l'université Cergy-Pontoise demande au personnel de lui signaler des pratiques banales de musulmans, comme autant de signaux de radicalisation, le doyen de la fac du sport de Toulouse, lui, appelle à surveiller « tout comportement décalé ». Dans un courriel, envoyé le 9 octobre, Jean-Paul Doutreloux, le doyen de la Faculté des sciences du sport et du mouvement de l'université Toulouse III - Paul Sabatier, demande en effet à ses collègues de redoubler de vigilance. « La menace terroriste n'est pas un vain mot, écrit-il dans sa note de service. Dans ce contexte et sans toutefois tomber dans la psychose, je vous invite à signaler systématiquement à Dilchad [un de ses collègues, NDLR] et à moi-même, tout comportement décalé de la part des étudiants.es. » La consigne de surveillance va au-delà puisqu'elle devrait même s'étendre aux « autres personnes dans le cadre de vos créneaux d'enseignements, de votre activité de soutien à la scolarité, du soutien logistique, d'accueil, etc... » Soucieux de ne pas heurter les esprits sensibles, le doyen assure qu'il « ne s'agit pas de faire de la délation », mais « de réaliser de la simple prévention primaire permettant d'alerter les services compétents ». Les 80 enseignants et 2 100 étudiants concernés apprécieront la nuance. Sollicités, ni Jean-Paul Doutreloux, ni Régine André-Obrecht, la présidente de l'université, n'ont souhaité faire . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Gael Cérez et Frédéric Dessort