Qui est le nouveau procureur de la République à Toulouse ?

Nommé avocat général cet été, Samuel Vuelta-Simon est entré en fonction début septembre au tribunal de grande instance de Toulouse comme procureur de la République. À 58 ans, il remplace Dominique Alzéari, nommé à la Cour d'appel de Paris.
Quel est son parcours ? 
Il a débuté sa carrière comme juge d'instruction au Tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) en 1992, puis au TGI de Poitiers (Vienne) en 1999. Il rejoint ensuite la direction des affaires criminelles et des grâces et Eurojust, l'agence de l'Union européenne pour la coopération judiciaire en matière pénale, entre 2001 et 2004. Magistrat de liaison en Espagne jusqu'en 2008, il poursuit sa carrière à l’École nationale de la magistrature comme directeur de la formation continue, de l'international et de la formation professionnelle. Il occupe son premier poste de procureur de la République à Bayonne en 2014, puis rejoint l'office anti-stupéfiant en tant que chef adjoint en 2019.
Sur quoi est-il attendu ?
Lors de l'audience solennelle de rentrée de la Cour d'appel de Toulouse, le 1er septembre, le procureur général, Franck Rastoul, sous l'autorité duquel le procureur de la République est placé, lui a donné comme mission de « poursuivre la lutte contre les violences conjugales, la radicalisation, les trafics de stupéfiants, les règlements de comptes, et

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois