Qui est le nouveau procureur de la République à Toulouse ?

Nommé avocat général cet été, Samuel Vuelta-Simon est entré en fonction début septembre au tribunal de grande instance de Toulouse comme procureur de la République. À 58 ans, il remplace Dominique Alzéari, nommé à la Cour d'appel de Paris.

Quel est son parcours ? 

Il a débuté sa carrière comme juge d'instruction au Tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) en 1992, puis au TGI de Poitiers (Vienne) en 1999. Il rejoint ensuite la direction des affaires criminelles et des grâces et Eurojust, l'agence de l'Union européenne pour la coopération judiciaire en matière pénale, entre 2001 et 2004. Magistrat de liaison en Espagne jusqu'en 2008, il poursuit sa carrière à l’École nationale de la magistrature comme directeur de la formation continue, de l'international et de la formation professionnelle. Il occupe son premier poste de procureur de la République à Bayonne en 2014, puis rejoint l'office anti-stupéfiant en tant que chef adjoint en 2019.

Sur quoi est-il attendu ?

Lors de l'audience solennelle de rentrée de la Cour d'appel de Toulouse, le 1er septembre, le procureur général, Franck Rastoul, sous l'autorité duquel le procureur de la République est placé, lui a donné comme mission de « poursuivre la lutte contre les violences conjugales, la radicalisation, les trafics de stupéfiants, les règlements de comptes, et la délinquance économique et financière avec un focus sur les atteintes à la probité publique en privilégiant les circuits courts de poursuite ». Il devra aussi « engager une politique pénale environnementale forte » et amplifier « les saisies des avoirs criminels en lien avec l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués, notamment sous l’angle de la non-justification des ressources ». Il devra enfin « assurer un fonctionnement optimal » d'un parquet en crise ces derniers mois, et avoir une attention particulière concernant les problématiques du centre pénitentiaire de Seysses.

Avatar de Gael Cérez
Nourrit sa curiosité en tant que journaliste depuis l'an deux mille quatorze. S'intéresse aux innombrables facettes de notre société. Rédacteur en chef de Mediacités à Toulouse depuis octobre 2019.