Hôtel de Ville de Villeneuve d'Ascq. Capture d'écran Google Maps

A Villeneuve d’Ascq, les macronistes devront faire sans leur référente départementale

« Je ne m’investirai pas dans la campagne de Florence Bariseau. » Encore sous le coup de la déception de ne pas avoir été investie candidate à Villeneuve d’Ascq par LREM (alors qu’elle en est la référente au niveau départemental !), Delphine Garnier se met en retrait de la campagne villeneuvoise. Pas question pour autant de lâcher ses responsabilités dans le Nord. « Je vais voir d’ici la fin du mois où je peux m’investir le plus », déclare l’entrepreneure de 51 ans, proche de Christophe Itier, qui réfute toutefois l’idée de nouvelle candidature dans une autre ville.

Comment explique-t-elle la décision de la Commission d’investiture de LREM de soutenir Florence Bariseau ? « Un choix politique », juge laconique Delphine Garnier. Candidate UMP en 2008 et 2014 contre Gérard Caudron, Florence Bariseau est en effet beaucoup plus connue à Villeneuve d’Ascq que Delphine Garnier qui n’a emménagé dans la ville… qu’en septembre 2019. « Notoriété… mais aussi crédibilité », veut croire Florence Bariseau, vice-présidente du Conseil régional qui assure qu’elle n’a rien demandé à LREM. Agé de 47 ans, celle qui est aussi directrice de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) dans le Nord a bien fait comprendre aux membres de la Commission d’investiture qu’elle irait au bout de sa candidature… avec ou sans le soutien du parti présidentiel. De quoi faire réfléchir les caciques macronistes.

Notoriété, unicité de la candidature. Un troisième facteur, moins évident, explique le choix de LREM de soutenir Florence Bariseau. Il est à aller chercher du côté du troisième candidat à l’investiture : Dominique Guérin. Lors de . . .

Il vous reste 30% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !

Précédemment dans l'Oeil

Comment sont attribuées les nuances politiques des listes citoyennes aux municipales ?

[Veracités] Notre lecteur "NS Ski" s'interroge sur la façon dont les préfectures vont attribuer des nuances politiques aux listes sans étiquettes aux prochaines municipales. Une question d'actualité avec la réforme mise en place par le gouvernement en décembre dernier.

Valérie Petit démissionne de LREM

La députée de la 9e circonscription du Nord a envoyé, la semaine dernière, sa lettre de démission aux instances nationales du mouvement La République en Marche, a appris Mediacités.