Opération de contrôle coordonnée entre police nationale et police municipale. Photo : Twitter @PoliceNat59

Lille : des candidats en manque de policiers municipaux

Ah la police municipale ! Que feraient les candidats sans elle ? A l’heure où les compétences communales se réduisent au bénéfice de la métropole, voilà au moins un domaine qui reste à la main du maire.

Les policier municipaux figurent donc en bonne place dans les programmes des candidats. Martine Aubry (PS) annonce le « recrutement de 50 policiers en plus des 120 postes actuels ». Violette Spillebout (LREM) vise « un doublement sur six ans pour aboutir à 240 agents ». Marc-Philippe Daubresse (LR) annonce « l’embauche de 50 policiers municipaux et 50 médiateurs prévention ». Eric Cattelin (RN) milite pour « un doublement et le développement d’une unité cynophile ». Jusqu’à Stéphane Baly (EELV) qui promet des « effectifs renforcés » et Julien Poix (LFI) qui prône « un poste de police municipal par quartier ».

Sur le papier, sous couvert d’y mettre les moyens (un policier municipal coûte environ 50 000 euros annuel à la mairie de Lille), cela semble facile. Or il y a un hic : sur les 120 postes de policiers municipaux actuellement ouverts à la mairie… une petite dizaine ne sont pas pourvus ! En clair, avant d’embaucher de nouveaux policiers, le futur maire devra les convaincre de ne plus bouder la capitale des Flandres. Rassurons d’emblée les Lillois chauvins : le phénomène est national. Les syndicats estiment qu’il manque 3000 agents diplômés
Pénurie de policiers
A la la FNCDG (la Fédération nationale des centres de Gestion) qui gère les concours de la fonction publique, on confirme, sans donner le chiffre, que le métier est en tension depuis quelques années et que les collectivités les moins attractives en terme de sécurité et d’activité ont du mal à recruter …

Il vous reste 59% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !

Précédemment dans l'Oeil

Belle opération ventouse du MoDem chez Violette Spillebout

Sur les 61 noms présentés par la candidate LREM à l'élection municipale de Lille, sept sont estampillés « Mouvement démocrate », le parti créé par François Bayrou en 2007.

Les programmes par quartier du trio Petit-Daubresse-Pauchet : si différents et si semblables à la fois

Les candidats de l'union de la droite aux municipales de Lille mettent en avant 10 programmes, un par quartier. Vraiment ?