Xavier Bertrand. Capture d'écran / vidéo Le Point

Les Hauts-de-France, laboratoire de la candidature de Xavier Bertrand à la présidentielle

Xavier Bertrand officiellement candidat à la présidentielle ? Une non information, pour nombre d’observateurs, tant sa participation à l’élection majeure de 2022 ne faisait pas de doute. Reste qu’il y a bien eu une accélération du calendrier. En septembre 2019, sur France 2, Xavier Bertrand indiquait qu'il devrait d'abord passer par sa réélection dans les Hauts-de-France pour confirmer sa candidature à la magistrature suprême. « Il est évident que si six millions de personnes ne souhaitent pas que je continue, ne sont pas satisfaites de mon action, ne sont pas d'accord avec mes idées, mes propositions, (alors) dans ces cas-là, je n'ai aucun crédit pour être candidat à l'élection présidentielle », indiquait-il à l’époque.

Son annonce via une interview au magazine Le Point a donc été abondamment commentée, jusqu’à son choix, inhabituel chez lui, d’un costume noir « pour faire plus présidentiable ». Parmi les nombreuses analyses, on se contentera de relayer ici le décodage du site Politico. « S’il peut se targuer de bons sondages de second tour, dans le cas où il affronterait Marine Le Pen, Xavier Bertrand n’est en tête des enquêtes d’opinion, à droite, pour le premier tour de la présidentielle, que de quelques petits points, écrit la journaliste Pauline de Saint-Rémy. Or il refuse toujours de participer à une primaire et cherche à s’imposer comme le candidat naturel de son ancienne famille. Pas question de faire d . . .

Lisez cet article et découvrez les bienfaits d’un média indépendant dans votre ville.

1€ le premier mois

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement

Précédemment dans l'Oeil

Où en est le clofoctol, le médicament potentiel contre la Covid repéré par l’Institut Pasteur de Lille ?

Les chercheurs de l’organisme lillois pourraient très bientôt commencer les essais cliniques sur le Clofoctol, un antibiotique ayant démontré in vitro une efficacité contre la Covid. Nanti du label « priorité nationale de recherche », il va bénéficier d’une procédure d’évaluation accélérée, dernier obstacle pour débuter les tests.

Plus d’un milliard d’euros de dividendes : malgré le Covid, Vinci ne connaît pas la crise

Avec ou sans coronavirus, l'exploitation des autoroutes et des aéroports tire toujours les bénéfices du géant français du BTP. Des activités pour lesquelles ses filiales bénéficient d’aides publiques, via le chômage partiel, sans s’interdire parfois de licencier, comme à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry.