Après Partenord, LMH à son tour sanctionné pour des attributions irrégulières de logements sociaux

Lille-Porte-des-Postes-2-e1645703238696-ok
L’agence Lille – Porte des Postes de LMH, l’office HLM de la Métropole de Lille. Photo : Nadia Daki

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Pierre Januel

Le ministère du Logement a infligé une amende de 20 853 euros au bailleur social Lille Métropole Habitat (LMH), pour six attributions d’appartements litigieuses entre 2016 et 2018.

La décision a été tardivement publiée, mais l’office Lille Métropole Habitat (LMH) a été sanctionné, en septembre, pour des attributions irrégulières de logement sociaux. En cause, six attributions litigieuses entre 2016 et 2018 qui ont conduit le ministère du Logement à prononcer une sanction pécuniaire de 20 853 euros. Les candidats à la location choisis disposaient de revenus trop importants pour bénéficier de leur logement.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment