Michel Ifri, futur candidat écologiste dissident sur la 2e circonscription du Nord ? Photo : Compte Facebook de Michel Ifri

Législatives : rififi chez les écolos sur la 2e circonscription du Nord

Dimanche 13 mars, Michel Ifri a posté sur son profil Facebook une photo explicite : ce militant écologiste lillois historique de 67 ans pose sans complexe devant l’Assemblée nationale à Paris et commente : « 2eme circonscription du Nord. Oui… J’y pense très sérieusement. » Joint par Mediacités, l’ancien conseiller municipal Europe-Écologie-Les Verts (EELV) de Lille et conseiller communautaire confirme : « Je me prépare. J’étais l’ancien suppléant d’Hélène Hardy en 2017 et j’habite Fives depuis longtemps. Je me sens donc légitime à y aller. »

Ce que Michel Ifri n’a pas supporté, c’est l’auto-parachutage présumé du conseiller régional Benjamin Lucas sur cette circonscription très convoitée, située à l’est de Lille. Le porte-parole de Génération·s, l’ancien parti de Benoît Hamon, est aussi négociateur national avec EELV pour se répartir les circonscriptions législatives. « On ne balaie pas les gens comme ça !, fustige Michel Ifri. Il n’a même pas le soutien de tous les membres de Génération·s. »

Le militant se dit déterminé à se lancer en dissident. Et tant pis pour l’exclusion de EELV qui l’attend. « J’assume ! » lâche Michel Ifri qui, pour l’heure, fait ses comptes. Pour entrer dans ses frais de campagne (8 000 à 9 000 euros au minimum, estime-t-il), il doit dépasser les 5 %. En 2017, les Verts n’avaient réuni que 4,84 % sur la circonscription...
  . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Précédemment dans l'Oeil

La fille de Bernard Arnault récompensée par l’Edhec… À quel prix ?

Delphine Arnault, fille du PDG de LVMH, a reçu début juin le prix Edhec de l’année, comme l’a remarqué Le Canard enchaîné. Un an plus tôt, le groupe de Bernard Arnault avait cédé gratuitement à l’école de commerce 2 500 m2 de locaux à Roubaix…

Le nord de la France, champion de l’utilisation de pesticides

Une carte publiée par l’association Solagro, spécialisée dans l’accompagnement des agriculteurs, met en avant l’utilisation massive de produits phytosanitaires dans le nord de la France. En cause : les cultures privilégiées et le peu d’agriculture biologique sur notre territoire.