Le secteur Masséna-Solférino, à Lille. Photo : Brianne Cousin

La ville de Lille signe une nouvelle charte de la vie nocturne

Vers une nuit plus apaisée ? La ville de Lille et quatre organisations professionnelles (l’union des métiers et des industries de l’hôtellerie, le groupement national des indépendants Nord, le syndicat national des entreprises gaies et le collectif bar-bars Nord) ont signé une nouvelle « charte de la vie nocturne », ce vendredi 8 juillet.

Les professionnels de la fête se sont par exemple engagés à interdire l’entrée de leur établissement à toute personne ivre, à mieux contrôler la sortie des fumeurs, à bannir les « open bars », à lutter contre les discriminations à l’entrée ou encore à promouvoir les boissons non alcoolisées lors des « happy hour ». L’application de ces mesures sera contrôlée par la police nationale et municipale.

En août, profitez de 15 jours pour lire cet article et tous les autres !


Cet article concerne la promesse :
« Mettre en place un Conseil de la nuit chargé de la régulation et la concertation autour de la vie nocturne »
Voir toutes les promesses

Précédemment dans l'Oeil

La fille de Bernard Arnault récompensée par l’Edhec… À quel prix ?

Delphine Arnault, fille du PDG de LVMH, a reçu début juin le prix Edhec de l’année, comme l’a remarqué Le Canard enchaîné. Un an plus tôt, le groupe de Bernard Arnault avait cédé gratuitement à l’école de commerce 2 500 m2 de locaux à Roubaix…

Le nord de la France, champion de l’utilisation de pesticides

Une carte publiée par l’association Solagro, spécialisée dans l’accompagnement des agriculteurs, met en avant l’utilisation massive de produits phytosanitaires dans le nord de la France. En cause : les cultures privilégiées et le peu d’agriculture biologique sur notre territoire.