AAIR : le maire de Roubaix relaxé

Guillaume Delbar lors d'un conseil municipal, le 21 octobre 2021. Photo : Capture d'écran, mairie de Roubaix.

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Favorite

Par Jacques Trentesaux

Le tribunal a estimé que Guillaume Delbar ne pouvait pas être suspecté d’avoir financé une association musulmane soupçonnée de prosélytisme.

Un – gros – souci en moins pour Guillaume Delbar. Le tribunal correctionnel de Lille a relaxé le maire (divers droite) de Roubaix, jeudi 7 juin, de l’accusation de « détournement de fonds publics par négligence ». Il était accusé d’avoir fait bénéficier l’association Ambitions et initiatives pour la réussite (AAIR) de subventions municipales, malgré les alertes de la préfecture indiquant que l’association dispensait un enseignement coranique sous couvert d’accompagnement scolaire et de cours d’arabe. Trois membres de l’AAIR, dont son président Nordine Khabzaoui, ont également été relaxés.

Les juges ont estimé que, même si des cours religieux avaient pu être dispensés par des salariés de l’AAIR, la preuve n’était pas apportée que les subventions publiques avaient servi à cela – ce qui est illégal en raison du principe de laïcité de la République. Ils ont aussi pointé l’absence dans le dossier judiciaire du rapport préfectoral établi sur l’AAIR, qui pointait les dérives supposées de l’association.
Soulagement
Le soulagement pour les prévenus est à la hauteur de la sévérité des réquisitions. Le 14 avril dernier, une peine de huit mois de prison avec sursis, assortie d’une inéligibilité de trois ans, avait été requise contre le maire de Roubaix. Douze mois d’emprisonnement avec sursis avaient par ailleurs été requis contre le président de l’AAIR pour « abus de confiance » et cinq mois avec sursis à l’encontre du trésorier et d’une salariée de l’association.

https://www.mediacites.fr/lille/dossier/guillaume-delbar …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement