François-Noël Buffet sur le plateau de BFM Lyon, le 8 janvier 2019. Capute: bfmtv.com

Grand Lyon : François-Noël Buffet, candidat de la testostérone

Il fallait y penser… François-Noël Buffet, candidat Les Républicains à l’élection métropolitaine du Grand Lyon, présentait ce mercredi 8 janvier ses têtes de liste, quatorze binômes paritaires, un par circonscription [Vous êtes perdus dans cette élection du Grand Lyon inédite, pas de panique, lisez notre article « L’élection métropolitaine en huit questions »]. Soit 28 noms en tout. Mais à y regarder de plus près, les 14 premières places sont toutes occupées par des hommes. Aucune femme en pole position. « Je joue l’équipe, les binômes, pas le marketing politique classique », s’est maladroitement défendu François-Noël Buffet au micro de la web radio Lyon Demain. Ou comment tendre le bâton pour se faire battre.

Aussitôt, le prétendant au trône du Grand Lyon a récolté une volée de bois vert sur les réseaux sociaux. « Quelle honte ! Ni la parité ni l’égalité hommes femmes ne sont du marketing », a dégainé sur Twitter son adversaire écologiste Bruno Bernard, qui compte sept femmes parmi ses 14 têtes de liste. Le patron sortant de la Métropole David Kimelfeld (6 femmes têtes de liste) y est aussi allé de son scud : « Cher François-Noël Buffet, les femmes représentent « accessoirement » la moitié de l’humanité ! ».

Gérard Collomb, l’autre poids lourd du . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois

ou lisez nos derniers articles librement pendant 24h


Précédemment dans l'Oeil

Rhône : la liste qui veut « hacker » les élections sénatoriales

Pierre Obrecht, collaborateur du député Yves Blein, présente une liste destinée à interpeller les grands électeurs sur le scrutin métropolitain du Grand Lyon. Interview.

Nucléaire : départ d’incendie non déclaré à la centrale du Bugey

Une pompe d’alimentation en eau a pris feu, dans la nuit du 19 au 20 août derniers.