L'ancien collège Maurice Scève, dans le quartier de la Croix-Rousse (Lyon 4e). Photo : Nicolas Barriquand/Mediacités

Derrière l’évacuation du squat Maurice Scève, le retour à l’anormal pour les sans-abri du Grand Lyon

La parenthèse du confinement, qui avait vu plusieurs centaines de sans-abri être pris en charge dans la métropole de Lyon, est en passe d’être refermée. Avec les premiers froids de l’automne et l’hiver en ligne de mire, les appels au 115, qui avaient chuté au printemps dernier, sont en forte hausse. Près de 9000 personnes sont actuellement en attente d’un hébergement, soit « 4300 ménages », précise à Mediacités la Maison de la veille sociale (MVS), qui gère l’orientation des demandes d’hébergement. Une demande supérieure aux places disponibles : au plus fort du confinement, le Rhône et la métropole de Lyon ne disposaient que d’environ 6500 places (5100 hébergements permanents, 900 places hivernales et 540 places créées pour répondre à la crise du Covid), selon les estimations de Mediacités.

L’expulsion à venir du squat Maurice Scève, à la Croix-Rousse (Lyon 4e), ne devrait qu’accentuer ces tensions, les pouvoirs publics s’étant engagés à reloger les près de 300 personnes toujours présentes sur le site, pour la plupart des demandeurs d’asile ou des mineurs migrants isolés.
Évacuation progressive de Maurice Scève
Depuis le 24 septembre, la Métropole de Lyon, propriétaire de cet ancien collège, est en effet en droit de demander l’évacuation du site à la préfecture, et serait en passe de le faire, selon nos confrères de Rue89Lyon. En septembre 2019, la justice avait validé la demande du Grand Lyon mais avait accordé un délai d’un an aux occupants, estimant que le maintien du squat . . .

Lisez cet article et découvrez les bienfaits d’un média indépendant dans votre ville.

1€ le premier mois

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).

Précédemment dans l'Oeil

Plus d’un milliard d’euros de dividendes : malgré le Covid, Vinci ne connaît pas la crise

Avec ou sans coronavirus, l'exploitation des autoroutes et des aéroports tire toujours les bénéfices du géant français du BTP. Des activités pour lesquelles ses filiales bénéficient d’aides publiques, via le chômage partiel, sans s’interdire parfois de licencier, comme à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry.

Vidéos commandées par la région : le coup de com’ de Najat Vallaud-Belkacem et l’enfumage de Laurent Wauquiez

Suite aux révélations de Mediacités sur un « partenariat » entre le web télé Neo et la région Auvergne-Rhône-Alpes, la candidate socialiste dénonce une « campagne de communication illégale ». Pas si simple…