A l'entrée de l'annexe du collège Alain, à Vénissieux. / © Photo : J.Le Mest/Mediacités.

Académie de Lyon : pourquoi les chiffres des élèves contaminés ne sont pas fiables

Peut-on se fier aux chiffres de l’Education nationale ? Chaque vendredi, le ministère et les rectorats publient des statistiques sur le nombre de cas de Covid-19 détectés dans les écoles, collèges et lycées pendant la semaine écoulée. Ce vendredi 13 novembre, l’académie de Lyon (qui regroupe les départements du Rhône, de la Loire et de l’Ain) recensait 465 élèves positifs sur 638 000 (contre 350 la semaine précédente) et 82 enseignants sur 44 481 (contre 24 le 6 novembre). Des chiffres à la hausse donc, même si la part des élèves contaminés reste très faible (0,07%). Même tendance dans les écoles primaires de Lyon, où, d'après le maire Grégory Doucet, on dénombrait (à la date du 13 novembre) 57 cas de Covid parmi les 38 000 enfants scolarisés, soit trois plus qu'une semaine auparavant.

Ces chiffres sont scrutés comme le lait sur le feu par les responsables politiques, prêts à

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).

Précédemment dans l'Oeil

Marché public truqué du Puy-en-Velay : le maire en garde à vue

Michel Chapuis a été mis en garde à vue, ce 22 juin, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour favoritisme et corruption sur la concession des halles alimentaires de la ville. Une affaire révélée en mars dernier par Mediacités.

Tramways, lanceurs d’alerte, énergie solaire et « chèque-vacances »… au menu du prochain conseil métropolitain du Grand Lyon

Mediacités publie les 122 projets de délibération qui seront soumis au vote des élus de la Métropole de Lyon le 27 juin prochain.