Protection de l’enfance : débouté par le Grand Lyon, un jeune migrant pakistanais obtient gain de cause en appel

« Aucun élément ne permettant d’écarter la minorité alléguée par ce jeune, il aurait dû être admis au bénéfice de la législation relative à la protection de l’enfance. » Mediacités a pris connaissance de l’arrêt prononcé le 2 février dernier par la Cour d’appel de Lyon favorable au jeune Aboud (le prénom a été modifié), Pakistanais présent à Lyon depuis l’été 2019. La semaine dernière, nous vous avions raconté l’histoire de ce migrant, né en décembre 2002, à qui la Métropole de Lyon a refusé l’Aide sociale à l’enfance à plusieurs reprises, au motif qu’elle ne reconnaissait pas sa minorité.

Défendu par l’avocate Sandrine Rodrigues, le cas d’Aboud est remonté jusqu’au Comité international des droits de l’enfant. Cette instance des Nations unies a, en décembre dernier, réclamé que les autorités françaises - donc le Grand Lyon au titre de sa compétence en matière de protection de l’enfance - place le jeune Pakistanais dans un foyer pour mineurs. En vain. La collectivité a finalement consenti à lui trouver une place dans un hôtel, le jour de ses 18 ans, mais au titre du contexte sanitaire et non en raison de son âge.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Précédemment dans l'Oeil

« En route pour la vitrification ! J’espère que Poutine commencera par Lyon » : le RN écarte un candidat pour des propos sur WhatsApp

Les instances nationales du parti de Marine Le Pen ont refusé d’investir le général Thomas Toussaint, pressenti pour être candidat aux élections législatives dans le Rhône. En cause, d’après nos informations : des messages dans des conversations en ligne privées.

Enfants sans toit, écoles en kit, laverie solidaire et « la reine du Saint-Marcellin » au menu du conseil municipal de Lyon

Mediacités publie les 111 projets de délibération qui seront soumis au vote des élus lyonnais ce jeudi 19 mai.