Visuel des "Voies lyonnaises" diffusé par la Métropole de Lyon.

Par où passeront les « autoroutes à vélos » du Grand Lyon ?

Et le REV (Réseau express vélo) devint réalité… du moins, sur le papier. Ce mercredi 22 septembre, la Métropole de Lyon a dévoilé les 13 « autoroutes à vélos » qui mailleront le territoire [voir la carte ci-dessous]. D’ailleurs, n’appelez plus le projet « REV » mais « Les Voies lyonnaises ». En juin dernier, la collectivité de Bruno Bernard (EELV) avait confié à l’agence parisienne Spintank le soin de définir le nom, l’identité visuelle (le vert prédomine) et la stratégie de communication du réseau pour 200 000 euros.

À quoi ressemblera-t-il ? D’abord quelques chiffres : ces super-pistes cyclables concerneront 49 des 59 communes du Grand Lyon et s’étireront sur 355 kilomètres. C’est cent de moins que le chiffre de 450 kilomètres communiqué pendant la campagne (depuis l’élection métropolitaine de l’an dernier, Fabien Bagnon, vice-président chargé des « mobilités actives », avait déjà abandonné cet objectif à terme, préférant évoquer, comme dans Mediacités en mars dernier, une infrastructure d’environ 320 kilomètres).

VoiesLyonnaises
Document de la Métropole de Lyon.

L’ensemble ne sera pas achevé à la fin du mandat. La majorité écologiste s’est engagée à livrer d’ici à 2026 les 250 premiers kilomètres des Voies lyonnaises. Pour certains tronçons, comme sur les quais hauts du Rhône, il s’agira de mettre des pistes déjà existantes aux normes du réseau (signalétique, double-voie de plus de trois mètres). Les lignes 1, 2, 10 et 12 seront mises en chantier dès l’an prochain. En tout, la Métropole a prévu d’investir 100 millions d’euros pour ce projet.

Cet article concerne la promesse :
« Créer un Réseau Express Vélo (REV) de 450 kilomètres »
Voir toutes les promesses

Précédemment dans l'Oeil

Impôts: les dessous de la flambée de la taxe foncière à Villeurbanne

36,8 % de hausse de la taxe foncière... D'après l'Union nationale des propriétaires immobiliers, Villeurbanne est la deuxième ville de France où cet impôt payé par les propriétaires a le plus augmenté entre 2010 et 2020. Une distinction qui appelle quelques explications...

Givors : après l’annulation de l’élection municipale, l’extrême-droite en embuscade

Le conseil d’Etat a annulé, ce mercredi 20 octobre, l'élection municipale de Givors. Un nouveau scrutin doit avoir lieu, alors que le candidat du Rassemblement national était passé à seulement 130 voix de la victoire il y a un an et demi.