Un TGV en gare de Lyon Part-Dieu. Photo : CC BY-NC-ND 2.0.

Le Paris-Lyon, TGV le plus ponctuel de France… à condition d’arriver au cœur de la capitale

Selon l’adage, les journalistes préfèrent parler « des trains qui arrivent en retard plutôt que de ceux qui arrivent à l’heure » ? On le fera mentir cette fois-ci en abordant les deux ! Mediacités s’est plongé dans le rapport annuel de l’Autorité de la qualité de service dans les transports.  On y apprend que le TGV entre Lyon Part-Dieu et Marne-la-Vallée, en région parisienne, n’est ni ponctuel ni très fiable. Dans près de 7 % des cas, le train est annulé et avec un taux de retard de 20 %, il s’agit du cinquième trajet TGV de France le plus souvent en retard en 2020. La liaison entre Lyon Part-Dieu et Lille pointe elle en neuvième place de ce classement des mauvais élèves.

Retards1

À l’inverse, la liaison TGV entre la Part-Dieu et la Gare de Lyon (à Paris) est celle qui enregistre le moins de retards dans l’Hexagone. Pour se rendre à Paris, mieux vaut donc emprunter cette voie que celle des airs : les vols entre l’aéroport d’Orly et celui de Lyon sont, parmi les liaisons intérieures, les plus en retard de France en 2020, d’après le même rapport. C’est le cas depuis de nombreuses années.

Retards2

Enfin, pour revenir sur les rails mais au rythme des Intercités, l’Autorité de la qualité de service dans les transports classe la liaison entre Lyon et Nantes parmi les moins ponctuelles de France. Ses trains sont en retard dans un peu plus de 15 % des cas. Quant aux TER de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ils affichent un taux de retard compris entre 7 et 9 %, dans la médiane nationale. En la matière, ils enregistrent la meilleure amélioration du pays.

Retards3

Précédemment dans l'Oeil

Interpol : le général émirati accusé d’avoir couvert des actes de torture élu président

Malgré une forte opposition de la société civile, le général Ahmed Nasser Al-Raisi, visé par plusieurs plaintes pour des violations des droits de l'Homme, a été élu jeudi président d'Interpol, dont le siège est à Lyon.

Opéra de Lyon : la Chambre régionale des comptes publie l’épilogue de l’affaire des frais de l’ancien directeur

Cinq après les révélations de Mediacités sur les incroyables notes de frais de Serge Dorny, les magistrats financiers pointent le manque de contrôle, à l'époque, des financeurs publics et lèvent le voile sur les dernières zones d'ombre de l'affaire.