Derrière la com’, la vraie politique ferroviaire de Laurent Wauquiez

Mediacités s’est procuré trois documents confidentiels qui éclairent la politique ferroviaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Alors que les trains sont de plus en plus surchargés, la collectivité a notamment fait pression sur l’Etat pour flécher des financements publics vers le routier, au détriment du projet de RER lyonnais.

2024-06-TER-Gare de Perrache
TER en gare de Perrache, à Lyon. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Le chef de gare Laurent Wauquiez tient‐il un double discours sur sa politique ferroviaire ? En public, le président (LR) de la région Auvergne‐Rhône‐Alpes aime jouer le rapport de force, pour se faire le défenseur des usagers courroucés par les dysfonctionnements de la SNCF. Comme en février dernier, lorsqu’il s’indignait de l’état de la liaison Clermont‐Paris, décrite comme une « ligne de la honte apocalyptique ». Ou en 2022, quand il refusait de payer 168 millions d’euros de hausse du prix de l’énergie à la compagnie ferroviaire, au motif que le service rendu était de mauvaise qualité. 

En coulisses pourtant, les arbitrages de la région Auvergne‐Rhône‐Alpes, pour qui les transports (notamment les TER) représentent un quart du budget, ne sont pas toujours raccord avec les grands discours de son patron, actuellement en lice pour se faire élire député en Haute‐Loire

Nous vous offrons l’accès à cet article

Et à toutes nos enquêtes pendant deux jours  !
Oui, on est généreux 😉 Mais pensez aussi à vous abonner  !

En renseignant votre adresse, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Profitez de toutes nos enquêtes

Les informations exclusives de Mediacités sont le fruit du travail de nos rédactions locales. Soutenez un média 100% indépendant avec 0% de publicité !
Je m’abonne pour 69 € par an ou 7,90 € par mois

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 10 minutes

Favorite

Par Isabelle Jarjaille